web counter

Jet Dentaire Philips HX8211 Sonicare Airfloss : mon avis

jet-dentaire-philips-hx8211-sonicare-airfloss

Selon le fabricant, la technologie exclusive d'air et micro gouttelettes du jet dentaire Philips Sonicare AirFloss permettrait d'éliminer la plaque dentaire. Pour savoir si cette promesse est tenue, penchons-nous avant tout sur ses caractéristiques.

Caractéristiques du Philips Sonicare AirFloss

  • Technologie : microjet d’air et de gouttelettes
  • Puissance d’expulsion d’eau : 72 km/h
  • Fonction microjet automatique
  • Maniabilité : sans fil
  • 1 canule colorée
  • Manche ergonomique
  • Pointe de guidage
  • Indicateur de charge
  • Batterie rechargeable (temps de charge = 24 h)
  • Autonomie de la batterie : 14 utilisations ou 2 semaines
  • Chargeur multitension
  • Arrêt automatique au bout de 4 mn
  • Garantie 2 ans

Utilisation

hydropulseur-philips-sonicare-airfloss

Le jet dentaire Philips Sonicare AirFloss doit être chargé pendant 24 heures (jusqu'au cligotement vert du témoin) avant la première utilisation. Cela peut sembler long au premier abord, mais en contrepartie il présente une bonne autonomie (14 utilisations). En outre, quand la batterie est faible, c'est-à-dire offrant moins de 3 utilisations, le témoin indique par un clignotement jaune qu'il est temps de recharger.

L'utilisation en elle-même est très simple : après avoir fixé l'embout, il ne reste qu'à remplir le réservoir (eau ou bain de bouche) et actionner le bouton de mise en marche. La première utilisation nécessite un amorçage en appuyant plusieurs fois sur le bouton d'activation. Une fois la tête de guidage placée entre deux dents, un appui sur le bouton d'activation libère l'air et l'eau. Après avoir fait glisser la tête de guidage le long de la gencive jusqu'aux deux dents suivantes, on reproduit le même schéma.

Après utilisation, l'embout se nettoie simplement à l'eau une fois retiré.

Notre test

Premier point positif : la maniabilité du Philips Sonicare Airfloss. L'ergonomie de son manche antidérapant assure une bonne prise en main et il est suffisamment compact pour ne générer aucune sensation d'encombrement.

Notre premier désaccord avec le fabricant concerne le réservoir. Il est présenté comme facile à remplir et pouvant assurer deux utilisations. Nous l'avons trouvé extrêmement petit et incapable d'assurer une utilisation dans sa totalité. Le remplissage n'est pas des plus aisés : la grande ouverture, la position latérale de l'orifice et la non transparence amènent facilement des débordements.

Passons maintenant à l'utilisation de l'appareil. Chaque impulsion envoie un unique jet d'eau qui, selon le fabricant, est suffisant pour un espace inter-dentaire et permet d'éviter les éclaboussures quand on déplace l'Airfloss vers l'espace inter-dentaire suivant. Cette théorie est très bien sur le papier, mais c'est oublier que tous les interstices dentaires ne sont pas identiques et qu'il faut pouvoir les balayer en tous sens. Il devient vite fastidieux d'appuyer un bon nombre de fois sur le bouton d'activation mais on comprend à ce moment-là que la taille du réservoir est proportionnelle à la minuscule quantité d'eau éjectée.

Ceux qui s'attendent à un hydropulseur à jet continu permettant de rincer dents et gencives seront donc déroutés. Ces jets brefs à orienter sur les insterstices sont destinés à remplacer le fil dentaire ou les brossettes. Il faut reconnaître qu'il remplit parfaitement sa fonction, sans les saignements (sauf si l'on insiste trop) que provoque le fil dentaire au niveau des dents serrées : ceux qui ont déjà coincé un fil sous une couronne comprendront vite son intérêt.

Le jet, accompagné d'une secousse et d'un bruit de détente assez prononcés, surprend au début mais on s'y habitue vite. En revanche, on a davantage de mal à se faire au plastique un peu dur de la canule, peu agréable aux gencives. Mais la sensation de propreté et de fraîcheur que l'on en retire fait passer sur ces petits inconvénients.

On aime

  • L'ergonomie du manche,
  • L'efficacité de nettoyage,
  • Le design simple mais très réussi,
  • Le faible encombrement permettant de l'emmener en voyage.

On aime moins

  • La mauvaise qualité des plastiques qui n'augure pas d'une solidité à toute épreuve,
  • La taille réduite du réservoir,
  • La présence d'un seul embout (le prix justifierait qu'il y en ait plusieurs),
  • L'impossibilité de remplacer la batterie en fin de vie,
  • Le prix un peu élevé pour ce type d'objet.

Notre avis

Le Philips Sonicare AirFloss ne remplace ni le brossage ni le dentiste mais il est une excellente alternative au fil dentaire et peut donc être recommandé malgré son coût. A utiliser quotidiennement mais en respectant les 30 secondes préconisées pour éviter de blesser les gencives en raison de la forte pression. En ce qui concerne la réduction de la plaque dentaire, le dernier mot reviendra à mon dentiste lors de ma prochaine visite pour le détartrage.